Moteur de recherche d'offres d'emploi Groupe EDF

These Modélisation du microclimat urbain F/H


Détail de l'offre

Informations générales

Référence

2024-111587  

Date de début de diffusion

18/06/2024

Date de modification

18/06/2024

Description du poste

Famille professionnelle / Métier

COMMERCIAL ET CLIENTELE - Recherche

Intitulé du poste

These Modélisation du microclimat urbain F/H

Type de contrat

Thèse

Description de la mission

 

Dans un contexte de changement climatique, le microclimat urbain exerce une influence croissante sur la qualité de vie et les consommations énergétiques en milieu urbain, notamment via les phénomènes d’îlot de chaleur urbain (ICU). C’est notamment par une modélisation couplée entre les bâtiments et le microclimat urbain que l’on peut mieux comprendre les mécanismes d’ICU afin d’identifier les solutions d’adaptation les plus pertinentes.

 

Les outils pour la modélisation énergétique du bâtiment sont aujourd’hui matures, précis et performants. Mais ils utilisent des conditions aux limites très simplifiées, qui prennent généralement très peu en compte l’impact du microclimat urbain.

Les outils pour la modélisation du microclimat urbain sont plus récents. Certains modèles très simplifiés travaillent à l’échelle de l’aire urbaine entière (approche mésoclimatique), tandis que des modèles plus détaillés modélisent localement les écoulements par modèles zonaux ou par CFD, ce qui permet une meilleure finesse mais est bien plus exigeant en termes de données et de temps de calcul.

Quelle que soit la catégorie, ces outils ont généralement une approche assez simplifiée pour les bâtiments, en particulier pour les systèmes énergétiques et leurs interactions avec l’environnement. Cela limite la pertinence des résultats produits par ces modèles.

 

L’objectif de la thèse est le développement de modèles énergétiques du bâtiment adaptés à la modélisation du microclimat urbain pour une meilleure estimation de l’impact des bâtiments sur le microclimat urbain. Le travail s’appuiera sur une plateforme développée par EDF R&D, MyBEM, qui utilise les maquettes au formats BIM et SIG pour gérer les données, et permet la génération automatisée de modèles (en python ou Modelica) correspondant aux maquettes traitées.

Plusieurs axes de travail sont identifiés :

-          Adaptation de la mise en données des maquettes : génération de la géométrie et des données métiers par croisement de données SIG, avec vérification et complétion des données.

-          Adaptation des algorithmes de modélisation et de simulation à l’échelle urbaine : adaptation du niveau de détails des équations physiques et des méthodes de résolution des modèles pour limiter l’augmentation des temps de calcul tout en gardant une précision satisfaisante, notamment concernant les puissances échangées par les systèmes (ventilation, chauffage, climatisation).

-          Couplage dynamique entre modèle de bâtiment adapté et modèle de microclimat détaillé, permettant une bonne prise en compte des interactions réciproques entre bâtiments en environnement local au niveau des interfaces.

-          Extraction de tendances et modèles simplifiés permettant de servir pour modéliser efficacement les contributions des systèmes aux ICU dans les modèles de microclimat.

 

 

Profil souhaité

Etudiant(e) titulaire d’un diplôme d’ingénieur ou d’un Master 2.

Idéalement, le ou la candidat(e) aura un profil d’ingénieur(e) généraliste ou ayant suivi une formation en énergétique, thermique, génie climatique et/ou mathématiques appliquées.

La connaissance de langages de programmation utilisés (Python, Modelica) sera grandement appréciée mais n’est pas obligatoire. Une appétence certaine pour le développement logiciel et la modélisation sera un critère de sélection important.

 

Entités d’accueil

Le CETHIL est une unité mixte de recherche (UMR 5008) de l'INSA Lyon, du CNRS et de l'Université Claude-Bernard Lyon 1. Les applications des travaux menés au CETHIL sont variées, dans des secteurs tels que l'aéronautique et le spatial, l'automobile, l'électronique, l'habitat, le nucléaire et les énergies renouvelables. La thèse proposée s’inscrit dans le thème « Thermique et énergétique des bâtiments et de leur environnement ».

Au sein d’EDF R&D, le département TREE (Technologies et Recherche pour l'Efficacité Energétique) accompagne le développement d’EDF, par la promotion des usages raisonnés de l’énergie et la construction de services et de solutions techniques dans le domaine de l’optimisation énergétique et de l’environnement. En accompagnement de la transition numérique du bâtiment, TREE travaille notamment sur les méthodes et outils pour la modélisation énergétique des bâtiments.

 

Conditions d’accueil

Le ou la doctorant(e) sera accueilli(e) principalement dans le centre EDF R&D (EDF Lab Les Renardières), site accessible en transport en commun depuis Paris Gare de Lyon (transilien R) avec navette gratuite depuis les gares de Fontainebleau-Avon, Moret-Veneux-les-Sablons et Saint-Mammès. Il passera entre 10 et 20% de son temps au CETHIL (Villeurbanne) lorsque cela sera nécessaire pour les échanges avec l’encadrement académique.

EDF offre la possibilité de faire du télétravail, dans la limite de 50% d’un temps plein.

 

Rémunération

Rémunération supérieure au minimum prévu par le dispositif CIFRE, déterminée selon le diplôme.

Date souhaitée de début de mission

01/11/2024

Société

EDF

Localisation du poste

Localisation du poste

Europe, France

Ville

9R55+RM Moret-Loing-et-Orvanne, France

Langue de l'offre

Français

Critères candidat

Niveau de formation

04 - BAC +4 / BAC +5

Spécialisation du diplôme

  • Eco-efficacité énergétique
  • Génie climatique
  • Ingénierie d'Etudes

Expérience minimum souhaitée

Débutant

Compétences transverses

  • Capacité d'adaptation
  • Autonomie
  • Capacité d'analyse / Esprit de synthèse
  • Collaboration